jpgFeature/sdesk 696 implement raw brick http

Ellab recommande...

Autoclave de stérilisation

L'autoclave est un récipient hermétiquement fermé pour le traitement thermique des aliments. En général, les températures de stérilisation varient de 110°C à 135°C.

Autoclaves horizontaux et verticaux statiques à vapeur  
Les autoclaves statiques à vapeur sont les précurseurs des systèmes d’autoclavage utilisés pour traiter les conserves de nourritures peu acides, la vapeur saturée étant un excellent moyen de transfert de chaleur. Il est important dans le procédé d’autoclavage de faire le vide dans la chambre avant le démarrage de la stérilisation afin d’éviter la formation de poches d’air pouvant générer des zones de points froid.

Autoclaves horizontaux statiques et rotatifs à vapeur/air 
Pour le traitement des produits emballés dans des matières souples comme par exemple les barquettes plastique/aluminium ou les poches, une pression complémentaire à la vapeur saturée doit être appliquée afin d’anticiper toute déformation trop importante de l’emballage. Les autoclaves à vapeur/air le permettent via d'une contre pression. Celle-ci est mêlée à la vapeur par une ventilation à l'extrémité de la chambre afin d'éviter la formation d'un "point froid".

Autoclaves horizontaux et verticaux à immersion d'eau
Le niveau d'eau dans la chambre de l’autoclave doit être maintenu au-dessus du plus haut niveau des conserves à tout moment, un mauvais niveau pourrait ne pas stériliser les conserves non immergées.

Autoclaves à cascade et à ruissellement d'eau
Le principe d’un autoclave en cascade d'eau consiste à faire circuler une petite quantité d'eau dans le procédé. L’eau est tirée du fond de la chambre par une pompe à haute capacité et distribuée à travers les plaques métalliques ou collectrices dans le haut de la chambre. Le principe d’un autoclave par pulvérisation d’eau consiste à faire remonter une quantité mesurée d’eau depuis le fond de la chambre par une pompe à haute capacité et de la distribuer à l’aide de têtes de pression situées sur les parois supérieures et latérales de l’autoclave.


Autoclaves verticaux
Sont identifiés comme étant verticaux, les autoclaves dans lesquels les caisses sont descendues à la main, et peuvent varier d’une à plusieurs caisses de différentes dimensions.

Autoclaves horizontaux
Sont identifiés comme étant horizontaux, les autoclaves dans lesquels les caisses sont poussées ou transportées dans la chambre. Ils peuvent varier d’une chambre de faible dimension à une grande chambre pouvant contenir jusqu’à 12 lots voire plus.

Autoclaves rotatifs
Sont identifiés comme étant rotatifs, les autoclaves dans lesquels sont poussés ou transportés les charges. Afin d'améliorer la pénétration de chaleur, les lots peuvent être mis en rotation pendant le cycle de stérilisation.

Les emballages types stérilisés dans des autoclaves statiques ou rotatifs sont :

  • Conserves normales et sous vide.
  • Bocaux en verre.
  • Alliage d'aluminium et plastique.
  • Sachets d'aluminium et polyamide.
  • Bouteilles en verre et en plastique.
  • Emballages carton stérilisables

Autoclave de stérilisation - Process

Test de distribution de chaleur
Le but du test de distribution de chaleur est de localiser dans la chambre durant un cycle normal la zone qui a la température la plus basse, à savoir le point froid. Tout ce qui est placé dans cette zone atteindra la température de stérilisation en dernier.

Le test de distribution de température est effectué en plaçant un certain nombre de thermocouples E-Val™ Pro ou sondes embarquées TrackSense® dans la chambre vide de l'autoclave. Les températures des différentes zones de la chambre sont mesurées durant le cycle. La zone avec les températures les plus basses sera définie comme étant le "point froid" et sera utilisée pour les futurs tests de l'autoclave.

Le ou les autoclave(s) sélectionné(s) doit être représentatif des autres et être identifié comme ayant le meilleur rendement. Les facteurs permettant de sélectionner cet autoclave sont sa position dans la ligne de production (début ou fin de la d’une ligne d’autoclaves), la configuration des contenants, leur répartition et les demi-chargements. Toutefois, il est souvent nécessaire de valider tous les autoclaves de la zone de production.

Le test de pénétration de chaleur
Le but du test de pénétration de chaleur est de déterminer le comportement des emballages/produits durant les phases de chauffage et de refroidissement. Il sera également utilisé pour déterminer le point froid à l’intérieur du produit ou de l’emballage. Ce test est réalisé en plaçant un certain nombre de thermocouples / sondes à l’intérieur de la chambre.

Un test de distribution de chaleur doit être effectué avant un test de pénétration de chaleur. Le but de ces études est d’identifier les zones où la température est la plus critique. Ces tests permettent de garantir une bonne qualité du produit, conforme aux attentes.

Autoclave de stérilisation - Challenges

Autoclave de stérilisation - Challenges

Equipement requis selon les recommandations IFTPS

Le moyen de mesure doit être étalonné, suffisamment précis et équipé de suffisamment de canaux pour un enregistrement correct durant le cycle. Le système E-Val™ Pro et les capteurs TrackSense® Pro et TrackSense® Pro Sky peuvent être utilisés dans ce cas précis. Ces solutions permettent de mesurer la température, la pression, la déformation, l’humidité relative et les létalités aux différents points simultanément grâce au logiciel ValSuite™.

Les capteurs embarqués et les thermocouples Ellab sont conçus pour effectuer des mesures très justes lors d’une stérilisation en autoclave.

Les indicateurs de température/pression MIG ou ETI doivent être conformes aux réglementations en vigueur et nécessitent un étalonnage annuel, en comparant l’ETI à un étalon de température lui-même relié à l’étalon national de température. Il est également possible de vérifier les sondes en les comparant à l’ETI.

Vérifiez la justesse et la fiabilité des sondes par rapport à l'instrument de référence (ETI). Toute sonde unique doit avoir un écart inférieur à 0.3°C par rapport à l’ETI, et l’écart maximal entre chacune d’entre elles ne doit pas excéder 0,6°C. Les sondes Ellab peuvent être étalonnées avec une précision de ± 0,05°C, ce qui garantit une sécurisation des valeurs de calcul de la létalité. Il est important de garder à l'esprit qu'une erreur de 1°C de la mesure de la température correspond à une imprécision de 26% dans la valeur F0 à 121,1 ° C.

Autoclave de stérilisation – Directives

Avant toutes mesures, il est important de vérifier la compatibilité des équipements en accord avec les règlementations suivantes :

  • 21 CFR 113 traitement thermique des aliments peu acides
  • 21 CFR 114 aliments acidifiés
  • 21 CFR part 11 signatures électroniques
  • Approbations CE et UL
  • ISO / IEC 12207 cycle de vie du logiciel
  • Directives IFTPS

Positionnement des sondes et capteurs - Directives IFTPS:

  • Une sonde attachée au MIG / Indicateur de température Ellab (ETI)
  • Une sonde fixée à proximité panneau de contrôle
  • Au moins deux sondes dans des récipients remplis des produits à tester pour la mesure de la température initiale du produit
  • Un minimum de 3 sondes sur chaque niveau des zones séparées dans les autoclaves à vapeur ou en immersion
  • Un minimum de 5 sondes situées sur chaque niveau pour les autoclaves à pulvérisation d'eau et à cascade
  • Une sonde de pression (recommandée)
  • Selon le type de traitement, il peut être nécessaire de placer des thermocouples supplémentaires dans la chambre pour déterminer de façon adéquate le point froid dans l'autoclave
  • Un test de distribution de chaleur devrait être effectué pour assurer la validité des données
  • Si des différences entre les deux premiers cycles sont à noter, un troisième cycle doit être effectué
Autoclave de stérilisation – Méthode

Autoclave de stérilisation – Méthode

Choisir le bon système

L’avantage d’un système thermocouple E-Val™Pro est la consultation des données en temps réel. Toutefois il s’avère que la mise en place des thermocouples peut prendre un temps précieux pour l’utilisateur, et il convient de ne pas les endommager lors de l’installation, du rangement ou des cycles de chargement/déchargement automatiques.

Un système utilisant des capteurs embarqués permet l’enregistrement des données, puis une lecture de celles-ci sur le logiciel une fois le cycle terminé. Leurs mises en place dans l’autoclave est plus facile et plus rapide. Il est également possible de consulter les données en temps réel en utilisant des capteurs TrackSense® Pro grâce au module Sky. Les tests de distribution et pénétration de chaleur peuvent être effectués simultanément en utilisant au moins deux sondes TrackSense® Pro.

Rapports ValSuite Standard – Documentation

  • Commentaires : Caractéristiques et équipement utilisé
  • Rapports de limite : Température, pression, Valeurs F0
  • Marqueurs de temps: Temps de montée, équilibration, maintient, refroidissement
  • Rapport de validation : Température, pression, évaluation valeurs F0 sur l'ensemble du processus avec critères d’indication de réussite / échec
  • Rapports de statistiques : Min, Max, Moyenne, Delta de tous les paramètres
  • Pénétration de la chaleur : calcul de la méthode de Ball
  • Documents Word
  • Modèles/plans de charge : Graphiques et/ou photos montrant la position des sondes

Rapports logiciels ValSuite ™ | Autoclave de stérilisation

Graphique du process
Graphique du process
Statistiques
Statistiques
Rapport de Limites
Rapport de Limites
Pénétration de chaleur
Pénétration de chaleur
Commentaires
Commentaires
Validation Avancée<br/>Rapport
Validation Avancée
Rapport
Rapport de Modèle
Rapport de Modèle
LinkedIn
Youtube
En savoir plus
Newsletter Sign up
Newsletter